Survivre sur Android sans les services de Google

Thèmes: 

Budroid sauce GNU

Compte tenu des diverses révélations de ces derniers mois sur PRISM, et des comportements toujours de plus en plus inquiétant de Google au sujet de notre vie privée, il semble évident à un grand nombre d'entre nous qu'il est nécessaire de devenir méfiant.

La solution la plus simple est de se passer de son smartphone ou d'opter pour un iPhone (euh, je plaisante). Mais lorsqu'on est devenu accros à ce genre de gadgets, il est difficile de raccrocher. Heureusement, certaines solutions existent. Selon le modèle de son téléphone, il est possible de trouver des versions alternatives d'Android débarrassées des applications de Google installées par défaut sur la plupart des téléphones ou tablettes Android.

Share

Ma recette de maki sushis facile à faire

Thèmes: 

Des maki sushi simple à réaliser

Vous devez trouver curieux de tomber sur une recette de cuisine sur le blog d'un informaticien qui cause habituellement de logiciels libres et autres questions techniques.

Et bien, les recettes de cuisine, c'est comme le code source des logiciels : ça se partage !

Alors si ça vous fait envie de vous risquer à la confection de ce plat japonnais, foncez ! Ce n'est pas aussi compliqué que vous pouvez le penser.

Share

Pourquoi j'utilise GNU/Linux

Thèmes: 

Geekscottes « J'aime les pingouins »

Marre de Windows

Comme beaucoup, j'ai survécu pendant de nombreuses années en utilisant le système d'exploitation Microsoft Windows. Mes machines ont eu droit successivement aux versions 3.0, 3.1, 3.11 for Worksgroup, 95, 98, 2000, XP et puis... j'en ai eu marre. Bien qu'ayant échappé aux versions catastrophiques comme Me ou Vista, j'étais arrivé à bout. J'avais l'impression de passer plus de temps à prendre soin de mon système qu'à l'utiliser réellement et cela en ayant toujours peur. Cette sensation était liée à l'antivirus qui se mettait à jour, aux fenêtres de dialogues du système qui mettaient en garde lors de l'installation de nouvelles applications "non certifiées" par Monsieur Microsoft. Ou encore plus fort dans les dernières versions, aux demandes de confirmation lors de l'exécution d'une application. D'ailleurs, j'ai l'impression que ces mises en garde de l'utilisateur ont été les principales réponses de Microsoft aux critiques sur la vulnérabilité de son système. Une autre raison de cette sensation était due à la peur du plantage de la machine.

Share

Pages

S'abonner à jp.fox RSS S'abonner à jp.fox - Tous les commentaires