logiciel libre

Une instance Mastodon gérée par un groupe d'utilisateur de logiciels libres

Thèmes: 

Mastodon

Dans le cadre du collectif CHATONS, l'association G3L, basée à Valence dans la Drôme, propose à tous ceux qui le souhaitent une instance Mastodon. Si vous n'avez pas encore lu l'un des nombreux articles présentant Mastodon, sachez qu'il s'agit d'un logiciel libre de micro-blogging qui fonctionne de manière fédérée, c'est-à-dire que chaque installation de Mastodon peut communiquer avec les autres instances du logiciels présentes sur internet. Il suffit donc de se créer un compte sur l'une de ses instances pour pouvoir échanger avec les autres utilisateurs de Mastodon, quelque soit le serveur qu'ils utilisent.

De ce fait, Mastodon est une alternative très intéressante à Twitter : fonctionnalités assez proches, design ressemblant à Tweetdeck (une interface alternative au site principal) et surtout une décentralisation permettant de ne pas dépendre d'un seul et unique géant du web, d'être beaucoup moins sujet aux publicités qui commencent à prendre possession de Twitter et surtout de ne pas donner en pâture ses données personnelles à une entreprise commerciale.

G3L a voulu saisir l'opportunité du succès de ce nouveau réseau social. Proposer une instance de plus aide à la décentralisation de Mastodon et à l'essor de ce logiciel libre.

Vous êtes prêt à découvrir ce nouvel outil de communication ?

Share

Préservez votre vie privée, chiffrez !

Thèmes: 

Crypto rings © Simon Claessen

Nos gouvernants ne semblent pas préoccupés par le respect de notre vie privée qui se trouve sacrifiée sur l'autel de la lutte contre le terrorisme. Il est désormais du devoir de chacun de protéger son jardin secret numérique en utilisant les outils adéquats, c'est-à-dire le chiffrement de ses données et de ses conversations.

Par les temps qui courent, il est vain d'espérer de la part des pouvoirs publics qu'ils jouent leur rôle dans la protection de notre vie privée. Les exemples montrant le contraire se multiplient. Non seulement la législation ne semble pas demander aux grandes entreprises du web de faire le nécessaire pour garantir la sûreté des données que nous leur confions allègrement, mais certains de nos députés et ministres espèrent d'elles qu'elles leur donnent les clés permettant à la justice d'y accéder "si besoin". Par ailleurs, le système IOL, qui se met en place depuis 2009 dans l'ensemble du réseau internet français, ne laisse rien présager de bon. Les pouvoirs octroyés au juge administratif tout récemment avant la fin de l'état d'urgence laisse entrevoir des écoutes de masse de plus en plus simple à mettre en œuvre.

Par le passé, il est déjà arrivé que les moyens techniques destinés aux juges d'instruction ou à la police soient utilisés à des fins personnels par des agents peu scrupuleux. Alors pourquoi il n'en serait pas de même si ces agents, grâce à l'écoute du réseau, avaient un accès à nos boites mail, nos espaces de stockage dans le cloud, le contenu de nos SMS.

Share

Dolibarr, une solution de gestion pour les TPE

Thèmes: 

Lorsqu'on se lance dans l'entrepreneuriat, trop occupé(e) à définir son offre, à trouver des clients, des fournisseurs, on ne prend généralement pas le temps de chercher les bons outils qui vont nous aider dans la gestion quotidienne de l'entreprise. Et souvent, on se jette sur les applications que l'on connait pour faire ses premiers devis puis ses premières factures : la suite bureautique que l'on maitrise, LibreOffice, MS Office.
Dans le pire des cas, on achète le premier logiciel de gestion venu et voilà, on se retrouve prisonnier d'une solution fermée. La seule issue semble alors d'acquérir les nouvelles versions pour continuer à accéder au support technique de l'éditeur ou pour pouvoir l'installer sur son nouveau PC qui est vendu avec la dernière version de Windows (avec laquelle le logiciel n'est bien sûr pas compatible...)
Arrivent alors les premiers collaborateurs, assistants, commerciaux et la solution centralisée choisie à la hâte ne permet pas un partage des informations et des rôles sans passer une nouvelle fois au tiroir-caisse pour la version réseau multi-utilisateurs.

Alors, si vous démarrez votre activité ou si la situation que je viens de décrire vous parle et ne vous plait plus, ils existent d'autres solutions plus ouvertes où vous êtes plus libres, moins menotté(e) à l'éditeur du logiciel : des solutions basées sur des logiciels libres. L'une d'entre elles se nomme Dolibarr.

Share

Pages

S'abonner à RSS - logiciel libre